Radio-Canada, Le calendrier de l'après

Catherine Perrin — Lundi, 30 décembre 2019

Est-il naturel à l'humain de donner?

Chloé Sainte-Marie
Chloé Sainte-Marie, chanteuse, comédienne et présidente et fondatrice de la Fondation Maison Gilles-Carle
Photo : Radio-Canada / Alice Chiche

Pour cette première émission du Calendrier de l'après, Catherine Perrin et ses invités mènent une réflexion autour du concept du don : le don qui libère ou rend coupable, celui qui sauve une vie ou provoque la méfiance. Durant une heure, nous abordons la question autant de façon concrète que philosophique.

L’animatrice s’entretient dans un premier temps avec Chloé Sainte-Marie, celle « qui incarne le don dans tous les sens du mot ». Forte de ses 17 ans comme aidante naturelle auprès de son mari, Gilles Carle, atteint de la maladie de Parkinson et décédé en 2009, la comédienne et chanteuse considère qu’il est naturel pour l’être humain de donner.  

« Quand je reçois, j’ai l’impression d’être dominée. C’est plus exigeant, recevoir. On doit être à la hauteur du don. »

Chloé Sainte-Marie

Les collaborateurs Frédérique Boisrond, sociologue et Ludovic-Moquin, professeur de philosophie, ainsi que la collaboratrice Stéphanie Léonard, psychologue, se demandent, entre autres, si le don doit être complètement désintéressé ou pas.

Nous nous penchons sur deux cas vécus, ceux de Sarah Dettmers et de Sarah Tessier, deux jeunes femmes qui ont respectivement reçu une greffe pulmonaire et donné une partie de leur poumon. Et l’archevêque Paul-André Durocher nous explique que chacun a sa propre façon de répondre aux dons de la vie.

[Source]